LES BLACK GIRL MIXTAPES D’EBONY JANICE

Nouvelle année, nouvelles aventures pour 33 Carats ! On continue de vous informer sur l’influence du hip hop, sur les projets des plus passionnés ! Comme l’américaine Ebony Janice Moore qui lance la première conférence Black Girl Mixtape à Paris qui réunira une vingtaine de jeunes femmes le 17 Janvier*. Cette initiative destinée à présenter des modèles de réussite, un espace de réflexion et d’échanges aux femmes afro américaines depuis 2018. 33 Carats est partenaire et ambassadeur du concept en France. On vous explique pourquoi.

 

De TEDx à la Black Girl Mixtape

Il y a quelques années, qui aurait pensé qu’un jour des rappeurs, producteurs ou vidéastes seraient invités à prendre la parole à des conférences Tedx ? Comme à Toronto, le réalisateur Director X, connu notamment pour Work de Rihanna, a mené la discussion sur le thème des neurosciences, de la méditation et de leur impact dans la diminution sur les violences de rue. Désormais c‘est le concept des conférences et espaces d’expression bienveillants qui est repris avec la Black Girl Mixtape. Ce concept mêle à la fois identités féminines et hip hopLa genèse du concept c‘est d’Ebony Janice Moore, une jeune femme américaine, qui l’élabore. Ebony se définit comme une activiste, écrivaine, mais aussi entrepreneuse et… pasteure depuis l’an dernier. Une vraie slasheuse à l’américaine ! Cette fan de hip hop et féministe (une « womaniste », pour désigner plus précisément les féministes afro américaines comme l’explique l’auteur Alice Walker) a pris la décision d’allier ses deux passions pour donner la parole aux femmes de sa génération. C’est en 2017, au détour d’un échange avec un ami sur l’énième beef entre Nicki Minaj et Remi Ma, qu’elle remarque l’absence de femmes noires disposant d’une expertise et d’une image positive dans des conversations plus sérieuses liées au hip hop et à son industrie mais aussi dans des conversations sociétales. Elle observe l’absence de plateformes bienveillantes portant cette vision. Alors qu’elle souhaitait candidater aux conférences Tedx en tant qu’invitée pour parler de son parcours, elle rebrousse chemin et en 2018 elle crée sa propre version de conférences. C’est la naissance de la première édition de la Black Girl Mixtape.

L’intention de la Black Girl Mixtape est de créer des conférences mettant à l’honneur l’autorité intellectuelle des femmes noires. C’est dans le but de fédérer, célébrer et élever la voix des femmes noires sur toutes les questions relatives à leur identité et condition féminine. Le premier volet s’est déroulé à Houston États Unis.

Une autre mission de la Black Girl Mixtape est de faire en sorte que les femmes noires ne soient plus invisibilisées et laissées de côté dans les conversations économiques, écologiques en cours pour la création du monde de demain. Ebony Janice et son équipe ont commencé par une tournée dans huit villes américaines. De la découverte d’astrophysiciennes, d’artistes ou de créatrices d’associations ou d’entreprises, ces femmes aux différents parcours ont eu l’opportunité de partager leur travail dans un espace de réflexion. Elles y évoquent aussi leur place dans la société et les challenges qui y sont associés. En outre, Black Girl Mixtape est un répertoire et un site de ressources en ligne régulièrement mis à jour pour les femmes noires qui font un travail important sur le féminisme et divers sujets.

UNE MIXTAPE À LA FRANÇAISE ? 

Que donnerait la Black Girl Mixtape en France ? C’est la question que s’est posée Ebony Janice, car derrière son concept novateur, il reste le sentiment que si ces problématiques sont peu mises en valeur aux Etats-Unis, elles le sont encore moins en France. Des initiatives comme le festival Nyansapo du collectif Mwasi crée la polémique à Paris en 2017. Ils sont dénoncés dans les médias sans pour autant que les dimensions positives comme la représentation de modèles de réussite issus de la diversité soit évoqué. 

C’est avec toutes ces complexités propre à la France que la Black Girl Mixtape prendra place. « Je veux ouvrir cette conversation à Paris, car je voudrais échanger sur les sujets que l’on partage, mais aussi sur des sujets qui sont propres aux pays dans lesquels nous vivons. Je m’identifie avant tout comme une femme noire avant de m’identifier comme afro-américaine, c’est pourquoi la Black Girl Mixtape n’est pas une conférence juste pour les femmes afro américaines mais plutôt la diaspora. Durant ce moment, j’aimerais ressentir la fameuse black girl magic ! Nous allons échanger  et augmenter l’écho de notre voix de femmes. Black Girl Mixtape est un espace unique au chemin de ces intersections où nous pouvons échanger de manière bienveillante et être mises à l’honneur » nous confie Ebony Janice. » C’est pour ces raisons que cette conférence ressemble à une mixtape, car les contributrices du panel viennent de tous bord pour contribuer à cette conversation intellectuelle ! » conclut-elle.

Pour terminer les ambassadrices de la Black Girl doivent démontrer des valeurs communes comme la sororité par la promotion régulière du travail d’autres femmes noires, connaître et se renseigner sur les personnalités ou initiatives qui sont importantes et s’organiser dans le but de trouver des espaces de discussions positifs et enrichissants. « Pour moi, ce sera l’occasion de rencontrer des femmes qui ont un souhait commun : partager leurs expériences pour faire avancer notre société » lance Sanaa Carats, la fondatrice du webzine 33 Carats.

Une mixtape à Écouter

Parce qu’on parle de mixtape, on ne peut finir qu’en musique avec 5 chansons choisies par Ebony Janice qui illustrent sa vision et 5 chansons choisies par l’équipe 33 Carats.

Sélection d’Ebony Janice Moore

 

 

 

 

 

Sélection de l’équipe 33 Carats 

 

 

 

 

*La Black Girl Mixtape est un évènement uniquement sur invitation.

Pour suivre l’actualité de la Black Girl Mixtape : 

https://www.blackgirlmixtape.com/
https://www.instagram.com/ebonyjanice/
https://www.facebook.com/blackgirlmixtape