QUALITY STREETS #2

Voici notre sélection de sorties pour le mois de Juillet et Août:

EN FAMILLE

LEGO : THE ART OF BRICK

Parents et enfants : première visite ludique au musée avec les loulous?

De l’art pour les parents et des legos pour les enfants. C’est le compromis parfait que propose l’exposition The Art of Brick. On doit l’entière exposition à une seule personne, Nathan Sawaya. Un passionné de Lego, ancien avocat, doté d’un sacré coup de brique qui décide un beau matin de recréer les oeuvres d’art les plus connues et reconnues et d’en faire son métier. Ses Lego-oeuvres sont vendues à des millions de dollars et cette exposition parcourt le monde avec déjà plus de 2 millions de visiteurs.

A noter, le nombre impressionnant de briques de Lego détenu par Nathan Sawaya : 3 millions répartis dans ses studios de New-York et Los Angeles.

 »The Art of the Brick » , jusqu’au 30 août

Porte de Versailles, 1 place de la Porte de Versailles, 75015 Paris

Tarif:  à partir de 15,50 euros.

http://www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/en/Accueil

the art of the brick

GRAFFITI

On ne va pas dire street art car l’exposition de la Pinacothèque fait vraiment référence au graffiti sur toile. Pour les amateurs ou par simple curiosité, cette exposition vaut le coup d’oeil et démontre une nouvelle fois, l’appropriation grandissante de l’art de rue et l’envie de lui donner des noms qui dérange moins. Dans le cas de cette exposition, on traitera donc du « Pressionnisme » ou graffiti sur toile, et non de jeunes qui voulaient s’exprimer à coup de bombe sur tout même les toiles qui à l’époque ne leur étaient pas réservées….

Alors graffiti sur toile mieux que l’art de rue? A vous de juger en allant à cette exposition.

Le Pressionnisme, les chefs d’oeuvre du graffiti sur toile, jusqu’ au 13 septembre 2015.
Pinacothèque : 128, place de la Madeleine, 75008 Paris. Nocturnes les mercredis et les vendredis jusqu’à 20h30.

Tarif : à partir de 13 euros.

pressionnisme

 ENTRE AMIS

HIP HOP A L’INSTITUT ARABE

Quelle coïncidence! Deux expositions sur les cultures urbaines dans des lieux aux antipodes de celles-ci.

Pas si sur, car l’Institut du Monde Arabe a souhaité nous prouver savamment le contraire avec cette exposition aussi créative qu’éducative sous la direction artistique d’Akhenaton, membre du groupe IAM.

L’exposition retrace l’origine du mouvement hip-hop né des revendications d’une jeunesse au Etats-Unis dans les années 70 qui s’exprimaient à travers le rap.  Ceux les mêmes des revendications de celle des jeunes du Moyen-Orient au Maghreb à notre époque qui s’entendent dans les paroles de leur propre chant, montrant que la culture hip-hop a su s’exporter au fil du temps sans une ride.

Jusqu’ au 26 juillet 2015.

Avec un concert de clôture sur la place Mohamed V avec entre autres Pusha T, membre du groupe the Clipse.
Institut du Monde Arabe: 1, rue des Fossés-Saint-Bernard,Place Mohammed-V 75005 Paris.

Tarif : à partir de 8 euros.

http://www.imarabe.org/exposition/hip-hop-du-bronx-aux-rues-arabes

hip hop-ima

MODE

Yves Saint Laurent -1971- La collection du scandale

Avez-vous entendu parler de la collection dite «Libération» ou «Quarante», créée par Yves Saint Laurent, et inspirée par la mode des années 1940 marquée par la guerre?

Ces références au Paris de l’Occupation font parler d’elle, mais on retrouvera toute la collection copiée et plébiscitée dans les rues françaises et européennes. C’est le début du phénomène Rétro.

Jusqu’au 19 juillet 2015

Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent:  3 rue Léonce Reynaud, 75116 Paris

Tarif : à partir de 7 euros

http://www.fondation-pb-ysl.net/fr/Yves-Saint-Laurent-1971-774.html

1971-collection-du-scandale