Now Reading
LA PROGRAMMATION INTERNATIONALE DU FESTIVAL DE DOUR
Dark Light

LA PROGRAMMATION INTERNATIONALE DU FESTIVAL DE DOUR

Le festival de Dour est également un carrefour de rencontres musicales internationales, et proposera cette année encore au public un panel d’artistes venus du monde entier. Leurs horizons sont tout aussi variés, de quoi vivre une expérience unique, en vibrant au son de musiciens venus des États-Unis, du Nigeria ou de Corée du Sud, que nous vous présentons.

Ckay

S’il y a un artiste dont l’explosion de l’application TikTok a bouleversé la carrière, c’est bien Ckay. Le Nigérian, actif depuis 2014, était certes une figure reconnue dans son pays, mais son titre Love Nwantiti a pris une envergure internationale, approchant les quatre cents millions de vues sur YouTube et bénéficiant de remix dans de nombreux pays avec des figures locales comme Franglish ou ElGrandeToto. Depuis, Ckay a notamment pu collaborer avec de grandes figures francophones comme Leto ou Hamza, et a publié fin 2022 son album Sad Romance, dans lequel il développe un peu plus la couleur artistique d’un style qu’il qualifie lui-même d’“emo-afrobeat“. Nul doute que le public de Dour saura être réceptif à cette énergie unique.

Denzel Curry

Le rappeur floridien Denzel Curry n’a que vingt-huit ans, mais est pourtant actif depuis 2011 et a déjà sorti un nombre incalculable de projets. Sans avoir touché les hautes sphères du rap américain, il s’est néanmoins forgé une solide réputation chez les connaisseurs, s’affirmant comme un kickeur de renom et une bête de scène. Après avoir sorti fin 2022 l’album Melt My Eyez See Your Future, Denzel Curry s’apprête à le jouer sur scène avec toute la fougue qui le caractérise, pour électriser le public de Dour.

070 Shake

Originaire du New Jersey, dont elle a repris le code postal dans son nom de scène, 070 Shake est depuis quelques années une figure de cette scène. Son succès dans le rap lui a permis de s’ériger en porte-étendard de la cause queer américaine, et à donner un aspect revendicatif à sa musique, notamment dans son dernier album You can’t kill me. Cependant, sa musicalité se veut universelle, et saura conquérir le public hétéroclite de Dour.

Peggy Gou

Née en Corée du Sud, Peggy Gou a découvert les joies du mixage en 2009, et a commencé à se produire dans de nombreux établissements nocturnes. En 2014, elle s’installe en Allemagne et se professionnalise davantage, jusqu’à être programmée dans de nombreux festivals internationaux chaque année. Loin d’être seulement intéressée par la fête, Peggy Gou s’est également lancée dans la mode en 2019 et s’engage régulièrement dans les luttes féministes. Cette année, elle est prête à faire danser Dour au son de ses mixes et compositions électroniques.

Infos pratiques et billetterie du festival

33% musique, 33% voyages, 33 % lifestyle et 1% de fraicheur !
© 33 Carats Webzine | Tous droits réservés

Scroll To Top