BORIS DOSSEH : IL TRAVERSE L’ATLANTIQUE EN BATEAU

33% VOYAGES – « Je n’ai jamais pratiqué la voile jusqu’à présent. Mais je crois que rien n’est impossible. Alors j’ai traversé l’Atlantique durant la course de voile Clipper round the world ».Voici le portrait de Boris Dosseh, un jeune homme que rien ne peut arrêter. Il partage les raisons qui l’ont poussées à ce périple inattendu.

Par amour du risque ?

Clipper round the world est l’un des challenges les plus impressionnants du monde et un test d’endurance comme aucun. Cette course propose un tour du monde à la voile avec escales à des amateurs.

La 10 ème édition a commencé au mois d’août. 12 bâteaux sont partis de Londres pour un périple de 40 000 milles nautiques et feront escale dans 12 ports de Rio de Janeiro en passant par Sidney et New York, traverseront tous les océans pour un retour dans la capitale anglaise en août de l’année prochaine. 44 nationalités sont représentées, 25 skippers français dont 9 femmes sont en course.

Boris, analyste financier dans les télécoms travaillant à Londres, a rejoint son équipe à bord du bateau LMAX Exchange au Brésil, à Rio de Janeiro pour la seconde course du challenge. Sa traversée aura duré 15 jours pour se terminer en Afrique du Sud à Le Cap.

10806299_613215912157181_7529151673202799551_n

Pourquoi avoir choisi une aventure aussi inhabituelle ? il semblerait que la quête de challenge soit dans la nature insatiable de Boris comme il l’explique dans son blog/ journal de bord Can’t Stop, Won’t Stop , « En 2008, j’ai commencé à peindre et j’ai adoré ça. En 2010, je faisais ma première exposition à Paris, puis en 2011 et 2013, à Londres. J’aime courir. Tout le monde pensait que j’étais fou quand j’ai mentionné que je voulais m’inscire à un marathon de 50 km. Pourtant en 2014 je l’ai fait et terminé 7ème sur 72 partipants »

Par amour des autres

Chaque participant de l’épreuve soutient plusieurs associations. «  Je n’ai pas fait cette course uniquement dans un but personnel. L’objectif est de collecter 20 000 livres (environ 28000 euros), pour les frais de la course et pour les 3 trois associations dont le point commun est justement qu’elles permettent à des individus en détresse de revenir, chose extraordinaire pour eux,  à une vie ordinaire. Je soutiens entre autres le Centre de Réfugiés de l’Eglise Notre de Dame basée à Londres.»

Afin de financer son challenge et soutenir les associations qu’ils choisit Boris a inondé Londres de macarons de toutes les couleurs! Car on ne nous l’avait pas mentionné : Boris cuisine aussi!

Let me macaroon You! #cantstopwontstop #pastryporn #EverythingIsAboutLove

Une photo publiée par Boris Dsh (@boris_dsh) le

Finalement tout est amour

C’est ce que Boris a voulu que je retienne lorsque je lui ai proposé de parler ce challenge d’exception. Car c’est inhabituel pour un togolais de 35 ans d’imager entreprendre une course en bâteau et finir par traverser l’Atlantique de l’Amérique à l’Afrique, une route tristement connue pour le commerce de l’esclavage.

« Et pourtant ce n’est pas ce que je veux qu’on retienne de ma traversée de l’Atlantique : ce qu’il faut comprendre c’est que tout est d’amour.Il faut savoir s’apprécier les uns et autres quoi qu’il arrive. Un être humain peut tout faire qu’importe ses origines, et j’entends bien le démontrer, d’ailleurs si on me propose de repartir, j’y retourne! J’ai suivi 4 semaines de formation pour être sélectionné pour participer à cette aventure. Et contrairement à ce que l’on pense, le prérequis n’est pas de savoir nager dès qu’il s’agit d’une activé nautique ! Alors avis aux amateurs!

10418954_613215858823853_3115938346937104418_n

Vous pouvez encore soutenir les associations que Boris a choisi :

Le Centre de Réfugiés de l’ Eglise Notre Dame : le centre aide les réfugiés ou demandeurs d’asile pour toutes démarches

http://www.justgiving.com/owner-email/pleasesponsor/cantstopwontstop

Get connected: Numéro vert anglais pour les jeunes de moins de 25 ans qui ont besoin de soutien

http://www.virginmoneygiving.com/BorisDosseh

Wonder foundation: Association basée en Côte d’Ivoire qui apporte des formation autour de la santé et de l’hygiène aux femmes

https://mydonate.bt.com/fundraisers/cantstopwontstop

Cet article vous a plu?

Partagez vos commentaires sur notre page Facebook ou par mail à l’adresse contact@33carats.com

 

(Visited 54 times, 1 visits today)