5 DOCUMENTAIRES SUR LE HIP HOP SORTIS EN 2016

Grime, Canada, révolution et évolution du hip hop, des rappeurs asiatiques, des femmes et des graffitis! C’est une selection de documentaires hip hop dans tous ses états que 33 Carats Webzine vous propose.

 

UK BOY, TOP BOY

Skepta : Top Boy

Un documentaire de la chaîne musicale de Vice, Noisey. Pas trop d’effort pour trouver un nom pour ce documentaire. Pourquoi ?Parce qu’il reprend le nom de la fameuse série Top Boy, basée à Londres. Top Boy retrace durant trois saisons, le quotidien de jeunes vivant dans les quartiers hlm (council flats) de la ville. Dans ces immeubles, certains d’entre eux jouent un peu trop à des jeux dangereux et se prennent pour des top boys (caïds en français).

Une histoire un peu similaire à celle du jeune prodige de Totthenham Hale, Skepta qui pour s’en sortir utilise son potentiel artistique afin de devenir l’artiste international que l’on connaît désormais partout, en partie grâce à ses collaborations avec des rappeurs américains.
À ne pas rater : l’instant malaisant d’une « fan »  !

 

NETFLIX SURFE SUR LA VAGUE

Hip hop Evolution

Cette production canadienne retrace l’histoire du hip hop à travers plusieurs témoignages de légendes sur l’origine du hip hop par le biais de plusieurs disciplines. Toutefois pour les amateurs, une grosse impression de déjà vu peut survenir au second ou troisième épisode. Pour les autres, cette série est instructive, et on espère une suite avec quelques améliorations !

 

 

ET LES RAPPEURS ASIATIQUES DANS TOUT ÇA ?

Bad Rap

Un documentaire réaliste, honnête et parfois doux amer sur la nouvelle génération de rappeurs asiatiques aux Etats-Unis. On parle de street cred, de succès. Des talents à découvrir dans ce documentaire et là on exige une suite !

 

 

 

LE CANADA T’ENTENDS !

Before the 6 : Now or Never Toronto Rappers & Hip Hop

Merci Toronto pour Drake. Longtemps tout le monde croyait qu’Aubrey était américain mais ce n’est pas le cas. Et qu’il serait difficile d’imaginer qu’au dessus des Etats-Unis, le rap était juste écouté et pas pratiqué. Watch out for Toronto, les amis du son lourd arrive! 

 

 

 

Chi-Town

L’histoire du hip hop vue depuis Chicago

Quand Chi-raq, le film controversé de Spike Lee sur les violences à Chicago sort en 2015, la bande originale du film est tout aussi attendu que le film.
À l’arrivée, on déplore le manque d’artistes de la ville. Car cette scène artistique continue d’abriter des talents qui chaque année.
Common, Do Or Die Twista, en passant par Kanye West et Chance the Rapper en sont tous originaires.
Si le nom du réalisateur, Cole Bennett, ne vous dit rien vous découvrirez comme nous qu’il s’agit du frère de Chance The Rapper. Cole est rappeur, et il participe aussi activement à la promotion du hip hop de Chicago avec Lyrical Lemonade une site dédié.

Dans le documentaire, on traite de l’invention du Drill apparu en 2011. Ce sous-genre met l’accent sur la violence. Le terme Chi-Raq (zone de guerre)  apparait d’ailleurs la première fois dans un titre Drill.

Faites connaissance avec Lucki Ecks, Lil Dinero, Gmebe Bandz et Spenzo avant les autres! 

 

 

BONUS : GIRL POWER

Mieux que les Spice Girls- On ne parle pas assez des femmes qui font l’histoire du graffiti. On connaît les photographes pionnières comme Martha Cooper mais qu’en est-il des artistes qui sont sur le terrain ? Nous avons découvert Girl Power lors de sa projection en avant première à la foire Urban Art Fair.

Girl Power donne la parole des artistes de graffiti féminines dans le monde et traite de leur émancipation dans ce milieu. Il aura fallu sept ans à Sany pour réaliser ce documentaire depuis Prague. Elle devra jongler entre sa vie active et sa passion pour présenter un documentaire inédit.

 

Cet article vous a plu?

Partagez vos commentaires sur notre page Facebook ou par mail à l’adresse contact@33carats.com