https://www.33carats.com/art/je-viens-dun-autre-monde-le-karibou-aux-fesses-sales/
Now Reading
Je viens d’un autre monde – Le Karibou aux Fesses Sales.

Je viens d’un autre monde – Le Karibou aux Fesses Sales.

Avatar
https://www.33carats.com/art/je-viens-dun-autre-monde-le-karibou-aux-fesses-sales/

Le troisième numéro du webzine 33 Carats est là ! Nous avons la chance d’avoir une équipe des contributeurs de talents.  Comme  Faysal, un artiste pop, hip hop, carrément…cosmique. Page 92, on a eu droit à un aperçu de son talent avec un freestyle que seul KAFS pouvait donner.

Intégralité du freestyle de Faysal à retrouver ici

Venu d’une autre galaxie

Mi-explorateur spatial, mi-karibou, Faysal a été bercé par la japanimation, la publicité, mais aussi le street art, dont il a surtout retenu le côté cosmique. Très influencé par les premiers graffeurs de France (Mode 2 par exemple), par des artistes iconiques tels que Claes Oldenburg, sculpteur monumental, mais aussi par des pionniers du jazz et de l’afro-futurisme comme Sun Ra. Dans ses dessins et ses animations, Le Karibou crée un univers unique, empli de couleur et de détails. C’est un artiste minutieux qui prête attention à chacun des éléments dans ses créations. 

Sur la planète KAFS (Karibou Aux Fesses Sales), on voit la vie en couleur et surtout, avec une touche d’humour ingénue, telle une énergie qu’il transporte à la ville comme à la scène. Les dessins et animations sont synonymes de vie et Faysal prend plaisir à l’insuffler dans ses personnages délirants, attachants et parfois chargés de revendications. Aussi à l’aise dans le dessin à la main que sur ordinateur, le Karibou navigue dans la galaxie avec l’esprit léger mais pas si naïf que ça. 

Un explorateur

KAFS (Karibou Aux Fesses Sales) en a fait du chemin dans la galaxie depuis sa fac d’art plastiques. D’abord, il s’est spécialisé dans le dessin et l’animation. Il a été free-lance, a notamment travaillé avec Ubisoft, et a aussi exposé ses œuvres à plusieurs reprises. A Paris, mais aussi à Montréal au Canada, l’artiste s’est fait connaître et a même monté ses propres expositions comme Sugar Daddy Cool pendant un temps avec son amie Hélène Bek  (Entre 2011 et 2012 notamment). 

Illustration : @KAFS

Un artiste multi-dimensionnel 

Touche-à-tout, le dessinateur de 34 ans ne s’intéresse pas qu’à la création graphique. Il aime nourrir l’art dans son entièreté et pour lui c’est important de se diversifier dans d’autres disciplines. Récemment, il s’est essayé au rap et à l’édition musicale et prend cette pratique comme un défi pour étendre sa personnalité artistique et exploiter ce mode d’expression. Aussi, il est animé par le théâtre et il prend ces passions comme des compléments à son univers artistique.

Le Karibou est aussi un transmetteur de savoir et il voit l’enseignement comme une nouvelle opportunité de nourrir son travail. Enseignant depuis 2 ans et demi en périscolaire, l’ouverture d’esprit et la recherche sont des valeurs qu’il prône dans l’éducation. 

See Also

Instagram, un nouveau terrain de jeu

Présent sur Instagram sous le nom de @kariboucosmic, le montreuillois fait partie des personnes que l’on aime suivre. Sa nouvelle série animée est à suivre sur son compte !

Mixant l’animation 2D à la réalité, Faysal publie une série d’épisode sur ses pensées profondes (notamment sous la douche) qui saura animer votre feed pendant cette période de confinement. Avec cette série animée, l’artiste partage un personnage un peu autobiographique à qui il prête sa voix et sa musique. Il explique que c’est l’un de ses premiers projets avec un scénario et non juste une petite histoire comme à son habitude. Si vous voulez donc découvrir les histoires du KAFS, Instagram sera pour vous comme pour lui le meilleur allié. 

Illustration : @KAFS
What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

© 2019 33 Carats Webzine.
Tous droits réservés.

Scroll To Top