Now Reading
Zistwart : l’homme aux plusieurs vies

Zistwart : l’homme aux plusieurs vies

Avatar

Raphäl Yem, Malaïka Salatis, les danseurs du Young Killa Crew et même le célèbre San Goku ont un point commun : Zistwart a fait leur portrait. L’illustrateur et artiste graphiste réunionnais contribue au numéro 3 de 33 Carats Webzine avec son illustration du journaliste Raphäl Yem. Amateur de randonnée, homme aux plusieurs vies, voici Zistwart.

Illustration de Raphäl Yem par Zistwart

L’homme aux plusieurs vies

Dessinateur, concepteur web, ancien militaire, ex-danseur, et surtout, fervent amateur de hip-hop et de rap « old school », Thierry a plusieurs intérêts et ça, on le retrouve dans ses illustrations. Le jeune homme a déjà vécu à Dijon, à Paris avant de retrouver sa Réunion où il est établi depuis plus de 10 ans, c’est de là bas qu’il s’épanouit en tant qu’illustrateur « digital et artisanal » comme il se décrit.

Un illustrateur conteur. 

Tout ce que Zistwart crée a son propre récit. En effet zistwar signifie histoire en créole réunionnais. Déjà avec son nom, l’illustrateur veut nous faire part de sa volonté d’en raconter une dans chacune de ses illustrations. Il confie qu’il y met beaucoup de coeur et ce, surtout quand il parle de la Réunion. Très inspiré par son île et le passé de celle-ci, Zistwart veut mettre en avant le tan lontan (les temps anciens), un temps qui reste bien dans les mémoires et qui selon l’illustrateur est une source d’inspiration sans fin. 

Illsutration par Zistwart
J-M Basquiat par Zistwart

C’est surtout dans l’artisanat de Zistwart que l’on retrouve cela. Ayant déjà exposé plusieurs fois, Zistwart est d’abord un artiste qui appose sa marque dans le réel. En collaborant avec d’autres artistes comme la danseuse Malaïka Salatis, il entend mettre en avant son île natale, sa muse. 

See Also

Le digital, son terrain de jeu

Dans le travail de Zistwart, il y a deux dimensions nous confie-t-il, celle de l’artisanat et celle du digital. En effet, le digital permet à l’illustrateur d’exploiter pleinement le potentiel de la technologie et du web. Il nous confie que beaucoup de ses œuvres sont vendues et imprimées par une clientèle internationale. Selon lui, ce processus de vente serait plus compliqué pour de l’illustration traditionnelle car il est basé dans l’Océan Indien. Avec le numérique son art touche plus de monde.. Le numérique est son terrain professionnel que ce soit en matière d’illustrations mais aussi pour la conception de sites web. Il est « touche à tout » et n’a pas peur du changement, nous dit-il. Son style de dessin joue avec les mouvement, explore les couleurs, grâce à trait des plus appliqués. L’illustrateur réunionnais ne se ferme pas de porte et avec tous les codes du dessin graphique en main, il raconte son propre monde aussi bien sur son compte Instagram que dans ses expositions.

Danseurs du Young Killa Crew – Zistwart

Durant cet échange avec Zistwart nous avons parlé musique, art et surtout de son actualité dans un temps de confinement particulier. Il nous reste donc à vous dire de suivre cette actualité au plus près ici et surtout, de rester attentif à toutes les surprises qu’il devrait annoncer dans les semaines à venir.

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

© 2019 33 Carats Webzine.
Tous droits réservés.

Scroll To Top