COUP DE COEUR INSTAGRAM : CHOCOLATE FOR BASIL

Direction les États Unis, plus précisément Boston pour un voyage culinaire enchanté dans le monde de Jerrelle Guy, une instagrameuse originale. 37000 followers et une communauté qui ne fait que s’agrandir sur son compte Chocolate for Basil, une interview pour Vogue et des récompenses pour son travail mais cette future chef plûtot vegan et plutôt cool n’a pas la grosse tête. Elle nous parle de ses deux passions : la photographie et la nourriture.

 

JerrellePhoto

© Jerrelle Guy

SES INSPIRATIONS

Tes photos à l’ambiance rustique donnent à tes plats un air de fait maison avec une touche d’excentricité! Qui penserait à préparer une tarte au caramel à la croûte de pistache et cardamome et une touche d’avocat! Où trouves-tu l’inspiration pour des recettes (et mélanges inattendus comme le chocolat et le basilic) aussi originales? 

L’inspiration vient essentiellement de mes propres envies. Je pense à ce que je veux manger et  ensuite je réfléchis à la manière dont je vais préparer mon plat afin de satisfaire mon envie! Le tout en utilisant des ingrédients plus sains ou moins caloriques car je ne suis pas totalement végétarienne. J’expérimente beaucoup dans ma cuisine car j’aime la satisfaction d’un challenge culinaire réussi. Je trouve également mes idées sur des blogs culinaires, sur Instagram, Internet ou après une sortie au restaurant. Je m’en sers de base pour créer mes idées par la suite. Je réfléchis aussi à mieux exploiter le pouvoir  des livres de cuisine à l’avenir pour éviter quelques essais ratés! Parfois je me sers même de mes râtés pour en faire de belles photos!

GÉRER SA COMMUNAUTÉ

Ta page Instagram compte de plus en plus de followers depuis un an. Communiques-tu souvent avec eux et te souviens tu de l’échange le plus marquant jusqu’ici?

J’essaie d’interagir régulièrement avec mes followers. J’imagine qu’une grande partie sont également des blogueurs culinaires ou des personnes qui aiment prendre des photos de ce qu’ils mangent ou s’apprêtent à manger. Mon meilleur souvenir remonte à une période où j’étais entre le travail et l’école. Je n’avais pas posté depuis plusieurs jours, et là je reçois un message en privé d’un follower qui souhaite voir de nouveaux posts avec impatience. Il me dit que mon travail lui manque. Je peux te dire que ce message m’a motivé pour la suite!

Déjà 37 000 followers quel est ton secret de fabrication?

À l’origine, je voulais juste faire de jolies photos et les partager. Il y a quelque chose qui me passionne et m’intrigue à la fois sur les émotions suscitées par l' »instafood ». J’ai aussi commencé à poster sur Instagram car je m’entrainais à la photographie. À force de publier, j’ai commencé à avoir de plus en plus d’inspiration. Je ne considère pas mon activité sur Instagram comme une carrière, et si elle devait le devenir, ce n’est que le début. Cette visibilité sur Instagram me servirait comme support pour un projet plus grand. Pour l’instant, mon compte Instagram est juste une facette de l’univers culinaire que je souhaite rendre accessible au public.

Photographie et Bonne Bouffe

Tu termines actuellement un diplôme pour devenir chef et sur Instagram, tu as reussi à te servir de tes compétences en photographie et en création culinaire! Pourquoi poursuivre une carrière de chef au dépend de la photographie?

Cuisiner c’est ma passion. La photographie est l’un des nombreux moyens dont je me sers pour en parler. C’est visuel et parlant à la fois ça touche plus de gens sans même qu’ils ne goûtent à mes plats!

Cette année tu as gagné le prix du meilleur compte Instagram dans le journal The improper Bostonian! Dans ton interview pour Vogue tu mentionnes que nos choix alimentaires ont un impact sur nos vies, celles de nos voisins et notre environnement pourrais tu nous dire ce que tu veux dire par là? 

De manière générale, l’achat de notre alimentation quotidienne est un acte qui peut nous permettre de nous opposer à certaines injustices sociales. Il y a un petit acte de protestation à chaque fois que vous achetez dans un marché de fermiers locaux, que vous célébrez un lundi sans viande ou lorsque vous consommez du chocolat équitable. Tous ces actes ont un impact sur les problèmes liés à l’industrie alimentaire.

Lorsque que je partage sur Instagram c’est aussi une manière d’ouvrir la conversation et dire « voilà ce que je mange, et vous? »Ça donne une valeur ajoutée au débat et tout le monde peut être touché, ce qui peut entraîner une petite révolution d’autant plus si nos propos sont engagés.

SES LECTURES

Lorsqu’on se rend sur ton site, une jolie liste de livres sur des thèmes variés, dont une partie sur le développement personnel, est proposée pour mieux comprendre votre démarche et votre objectif (Jerrelle travaille avec son petit ami, Eric), quels livres lis-tu actuellement?

Je recommande vivement More than Just Food de l’activiste Garrett Broad. Il s’agit d’un récit réaliste sur les coulisses de l’industrie alimentaire et les injustices sociales qui y sont liées.

Je lis actuellement Art of Loving d’Erich Fromm. Ce livre est fantastique sur pleins de points de vue. Il va à l’encontre de beaucoup d’idées reçues sur l’amour : il explique qu’aimer est une action pas nécessairement quelque chose que l’on subit comme l’expression « tomber amoureux ». En lisant ce livre on change sa perspective et on apprend à aimer beaucoup de plus de choses et plus facilement.

J’ai toujours une liste d’au moins quatre livres sur le développement personnel dans mon téléphone. J’aime ce genre de lecture pour l’effet stimulant : répandre l’amour autour de soi, sortir des sentiers battus, vivre comme on le souhaite.

morethanfood

lartdaimer

DE NOUVEAUX PROJETS?

Quels sont tes futurs projets?

Je termine mes études et j’ai beaucoup de projets qui s’annoncent donc je suis très motivée et impatiente de les mettre en place. Je ne peux pas encore les dévoiler mais je vais travailler avec de nouveaux partenaires afin d’étendre mon activité en ligne.

LE MOT DE LA FAIM

Que conseillerais-tu à une personne qui souhaite poursuivre une carrière dans la gastronomie mais qui hésite encore?

Je lui dirais : « commence par faire ce qu’il te plaît pas nécessairement que cela te rapportera tout de suite. Je pense aussi que tout le monde a la capacité de faire ce qui lui plaît, ce sont les pensées négatives qui peuvent prendre le dessus. Tes doutes sont des mensonges. Rêve en grand et arrête de te demander « comment » et « pourquoi » demande toi plutôt pourquoi tu n’agis pas! Sois plus positif et regarde comment ce que tu demandes arrive à toi! »

B-OatmealCookies

Cookies au céréales © Jerrelle Guy

IMG_1449

Poêlée de patates douces © Jerrelle Guy

BroiledGrapefruit

Pamplemouse cuit au four © Jerrelle Guy

IMG_4739

Veggie burger, ketchup à la betrave © Jerrelle Guy

ENGLISH

Jerrelle Guy is a future chef, and she shares her experience through her website and instagram account Chocolate for Basil. With a growing community of 37 000 followers on Instagram within a few months, an interview in Vogue and a winner of local prices, the world of this very cool Bostonian is made of beautiful pictures, inspirational words and a strong message!

INSPIRATION

I have to admit I remained forever on your page to try and understand the link between chocolate and basil! I loved the idea of mixing such a fragrant herb and chocolate! Your cuisine is so unique for example the Sea Salted Fudge Pie with Pistachio crust, which looks absolutely scrumptious (I am a sweet tooth!) What are your influences and inspirations to find such great recipe ideas?

Actually, a lot of my inspiration comes from my own cravings. I think about what I want to eat, and then I think about how to prepare it so it satisfies the craving but in a healthier way.  I play around in the kitchen a lot on my own, because I get joy from the challenge, but I also get great ideas from other food blogs I follow, Instagram, restaurants, and the internet, and then it’s just a matter of building from there.  I should probably read more cookbooks though, because I’m sure they’d help me eliminate a lot of trial and error, but most of the time I just collect those for the pretty pictures!

THE CHOCOLATE FOR BASIL COMMUNITY

Nowadays people chase a career thanks to their social media exposure. You already have a community of almost 37000 followers (« Bravo » as we say in French!) Did you work around gaining followers or did you just post on IG as hobby?

I really wanted to make beautiful food photos and share them-something about the way food photos stir up people’s emotions intrigues me. Originally I posted because I wanted practice shooting those beautiful photos, and I just happened to get a lot of  inspiration on the IG platform.  I don’t think of it so much as a career, if it is, it’s just in it’s infant stages–it’s gonna grow into something that takes on a life of its own. Right now, my IG is just one facet of my food world that I want to make accessible to people.

How do you describe your typical Instagram follower and what was your best online encounter?  Do you know when your community started to grow?

I think many of my followers are also food bloggers or people who love taking pictures of their food, and I think those followers have been coming in steadily over the past year. My best online encounter was when I got caught up with outside work and school, and didn’t post for a couple of days, then all of a sudden I got a DM from a follower telling me that they missed my posts and couldn’t wait until I posted again. That message really put a fire under me. People were expecting my work, and it was noticeable when the work stopped. So it wasn’t just about me anymore.

 

Photography and Food

You have managed to combine your skills in both areas! Why did you choose to pursue a career in the food industry rather than photography where you also excel?

Well food is my passion. Photography is one of my many mediums that helps me talk about food. It’s visual and evocative, so it can affect a greater amount of people without needing to be physically ingested.

As a 2016 winner for « Food Pornographer » in the  Improper Bostonian, how did your IG work impacted locally on your community? In your Vogue interview when you say : « I’m learning the impact our food choices make on our personal lives, on our neighbors’ lives, and on the environment » could you tell us about a time you’ve experienced such thing on a personal level?

That’s a loaded answer and a political one.  I mean, on a larger scale, where and who you purchase your food can enable or oppose types of social injustices, and any time you purchase food from a farmers market, or celebrate a meatless Monday, or buy free trade chocolate, you’re performing a mini protest, which means a lot in the sea of issues our food system battles.

In another vein, with regards to IG, people who are sharing on that platform are creating trends and being influenced by trends– whether those trends are large or small. Same with food. My Instagram « neighbors » and I, are all contributing to this larger, global conversation by saying, « Here’s what I’m eating. What are you eating over there? »   It adds to the overall awareness, and everyone is being influenced, which can lead to a small revolution, especially if you’re saying things that matter.

HER BOOK SHELF

I love books, I am currently reading Ta Nehesi Coates’ « Between the world and me » and your motivation page on your website with the bookshelf, quotes and videos is very inspiring and my next reading might be Bryant Terry’s « Afro-Vegan: Farm-Fresh African, Caribbean, and Southern Flavors Remixed »!

Are there any other books or quotes that you would like to share with us that inspired you recently?

Haha Yes! Ta Nehesi Coate’s book is in my list too! Right now I’m reading the Art of Loving by Erich Fromm which basically just explains that love is an action, not necessarily something that you fall in and out of, which goes against a lot of mainstream love stories that we’re told today. In a lot of ways it’s a fabulous book.  It’s a perspective-changer that makes everyone and everything easier to love.

I always have like 4 self help books lined up in my phone queue. I kinda crush through books like that because they keep my momentum going. Spread love, break molds, live-life-the-way-you-want-to-live-it-kind-of-stuff.

A food book though: I highly highly recommend is More than Just Food by Garrett Broad, if you want a un-sugarcoated breakdown of current issues with the food system and the social injustices that live in the heart of it.

THE FUTURE

Are you still studying? Have you got any new project coming soon?

Yes I’m I still studying! I have lots of new projects coming up that I’m super excited about, I’m not sure if I can share them just yet, but I’m partnering with a lot of great people to expand our work into other media like video!

What would you say to someone who would like to be a chef or work in the food industry and still has doubts pursuing their dream « online and offline »?

Start the business doing something that brings you joy, not necessarily money. I also think people have incredible abilities to do whatever they want, their negative thoughts just get in the way. Doubts are lies. Dream big, and stop asking « how » ask « why », be joyful, and watch how what you ask for comes to you.

 

JerrelleandEricProfile

Jerrelle and Eric, her boyfriend @Jerrelle Guy

 

D’ autres articles/ Other posts

COUP DE COEUR INSTAGRAM : 30 JOURS A PARIS

 

LA ROUTE DE LA WOMANCE : LA MINI-SERIE WEB ACKEE ET SALTFISH

33% LIFESTYLE : ELISHA FRANCIS, CRÉATRICE DE BIJOUX

(Visited 115 times, 1 visits today)