Now Reading
FINALE RAPPEUZ : VEEMIE (PACA)
Dark Light

FINALE RAPPEUZ : VEEMIE (PACA)

Les interviews des finalistes du tremplin Rappeuz sont enfin là, Elles sont dix et représentent le rap féminin à son meilleur niveau ! Veemie est la seconde finaliste de Marseille. Son rap évoque ses turpitudes, avec un style franc et en accord avec elle même ! C’est une jeune femme posée sur scène qui vise juste avec son phrasé.Rendez-vous le 18 septembre à Lille au Flow pour connaître le nom de la gagnante. 

Présente-toi !

Comment t’appelles-tu ? 

Salut je suis Aimée et mon nom de scène c’est Veeemie Le Veezeur.

D’où viens-tu ? 

Je suis née au Cameroun et je suis arrivée en France à l’âge de trois ans. J’ai véçu en Ile de France et depuis quelques années je vis à Marseille.

D’où vient ton nom de scène/pseudonyme ?

Veemie c’est mon prénom à l’envers et Le Veezeur c’est en référence à mon franc parler, on m’a souvent dit que je tire sur les gens avec mes mots !

Pourquoi avoir choisi le rap ?

J’ai commencé par le chant et j’ai fait un mix entre le rap et le chant et j’ai paufiné depuis quelques temps mon style c’est entre le rap et le chant. 

Comment définirais-tu ton style ?

Un peu de vocodeur un peu de chant et un peu de larmes !

Ecoutes-tu d’autres styles que le rap ? Si oui lesquels ? des artistes a recommander

Je suis assez éclectique. J’écoute de la country, de l’indie pop que j’adore, de la pop, tout comme les musiques traditionnelles de mon pays le Cameroun, du ndombolo, du makossa. Dans ma playlist il y aura aussi de la musique indienne tirée du cinéma de Bollywood, de la musique traditionnelle chinoise, et de l’électro.

Je recommande Kid Bloom c’est un mélange d’indie pop et de rock et Baby Queen avec un titre qui s’appelle Raw Talk. Elle a un style plutôt rock et je conseille d’aller écouter toute sa discographie pour ses ses paroles et son écriture, elle parle avec franchise dans toutes ses chansons.

Qui sont tes rappeuses préférées et pourquoi?

C’est d’abord les rappeurs américains qui m’ont inspirés comme Lil Wayne ou Dr Dre et Snoop. Quand j’ai découvert Lil Kim, elle m’a surprise car elle avait la même rage et détermination que ses confrères. Elle m’a inspirée car c’est la première rappeuse que j’ai entendu à la radio avec ce style aussi fort tout en restant féminine. J’ai découvert par la suite Foxy Brown en faisant des recherches, et Nicky Minaj est arrivée à la même période. Musicalement, elle m’a choquée positivement ! Avec son univers féminin et son flow hardcore, je m’identifiais vraiment à elle.

Qu’est-ce qui t’inspire pour écrire tes chansons ?

Comme, je suis très mélancolique, ma tristesse m’inspire. Dès que j’ai un coup de blues dans la vie, j’écris et je fais des jolies morceaux ! A l’inverse quand je suis heureuse les morceaux sont moins beaux, je suis moins satisfaite du résultat ! Ma musique c’est moi et toutes mes turpitudes. Ecrire et rapper me fait du bien, ça me soulage c’est une forme de thérapie. C’est dur de partager certaines émotions car c’est intime mais j’ai passé ce cap, je n’ai plus peur de dévoiler ma vie. C’est la musique qui m’a aidé à me découvrir. J’ai grandi dans un environnement où il fallait s’affirmer. Ça prend du temps de revenir à son essence. Même si j’ai eu un environnement difficile, je suis fière d’avancer personnellement et d’avoir avancé grâce à la musique. Au fond je souhaitais être moi même une femme, sans carapace sans baggies et qui à l’époque avait besoin de quitter le quartier pour mettre des robes. Au fond de moi, j’avais une attitude féminine, une voix douce mais je ne les montrais pas pour me protéger. Désormais les gens me voient telle que je suis.

L’ AVENTURE RAPPEUZ

Comment as-tu entendu parler de Rappeuz ?

Ça fait bientôt trois ans que je connais Rappeuz. L’équipe m’a suivi sur Instagram dès mes débuts. On a évolué ensemble, j’ai suivi l’évolution du concept. 

Comment s’est passé le casting ?

Je voulais avoir l’avis de professionnels, c’est ce qui m’a poussé à m’inscrire. Quand on fait de la musique de son côté on a peu de retours concrets et constructifs ! J’avais besoin de m’améliorer. Cette première audition m’a aidé en ce sens. C’est la seconde fois que j’y participe et j’ai vu l’évolution dès ma première participation.

J’étais un peu tendue la première fois. J’étais dans un mood un peu plus dur, je n’étais pas préparée, j’ai perdu ma voix et ma voie. Je n’étais pas prête avoir la lumière sur moi.  Je manquais de confiance en moi j’ai eu honte de rapper. Je sentais que ce n’était pas cette version de Veemie que je voulais présenter. J’ai eu honte de rapper ce que je rappais ne me représentait pas vraiment. Au final, c’était catastrophique, les juges ont ressenti la même chose! C’était l’électrochoc qu’il me fallait. J’ai senti que je n’étais pas sur le bon chemin. Avec les retours constructifs que j’ai reçu, j’ai travaillé ma musique, mon univers. Pour ma seconde participation J’ai pris possession de la scène j’ai senti que j’étais à ma place j’ai pensé à Tina Turner, Beyonce et la scène pour moi sert à divertir et apporter une energie au public . C’est comme ça que j’ai été retenue pour la finale.

Est-ce que c’était ton premier Casting ?

oui 

Quels sont, selon toi, tes atouts pour te mener à la victoire ?

Sans hésiter ma confiance en moi car c’est primordial. Je me donne à fond, je vis l’instant présent comme si demain n’était pas acquis. Je veux savourer l’instant présent et ne perdre aucunes miettes !

Si tu gagnes que feras tu en premier ?

Cette victoire, je la prendrait comme un lien de confiance créé avec l’equipe et le public de Rappeuz. Si je gagne je me mets à travailler tout de suite. Je propose ma vision et mes idées pour pour créer un projet qui me ressemblera pleinement ! C’est tout ce que j’attends, j’ai hâte d’être dans l’action !

Quels sont tes projets ?

Je travaille sur mon projet d’EP.

Un petit mot pour la fin ?

Je terminerai avec un conseil : suivez vos rêves et ne vous focalisez pas sur les autres avancer et gardez le sourire !

Retrouvez Veemie sur Instagram : https://www.instagram.com/le_veezeur/
Sur Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC43g6o6qi2wBL1TUbH34Diw

On termine avec le Cypher PACA avec Lau Rinha, Oma Done, Kara Nandjee, Lansky Namek.

En partenariat avec L’Affranchi.

Pour suivre l’aventure Rappeuz 

Rappeuz : https://www.instagram.com/rappeuz/?hl=fr

33% musique, 33% voyages, 33 % lifestyle et 1% de fraicheur !
© 33 Carats Webzine | Tous droits réservés

Scroll To Top